23/01/2006

Johnny Depp un de mes acteurs fétiche

Né le 9 Juin 1963 à Owensboro, Kentucky (Etats-Unis)

Réalisateur, Scénariste, Producteur, Acteur américain

BIOGRAPHIE

Fils d'un ingénieur et d'une femme de ménage, Johnny Depp se passionne pour la musique en assistant à un spectacle de gospel. Il rejoint alors le groupe The Flame, qui devient The Kids, et fait la première partie de la tournée d'Iggy Pop. Deux ans plus tard, les musiciens se rendent à Los Angeles, mais la formation ne remporte pas le succès escompté. C'est à cette période que Depp fait la connaissance de Nicolas Cage, qui lui fait rencontrer son agent. Il obtient ainsi un petit rôle dans Les Griffes de la nuit (1984) de Wes Craven.

Johnny Depp s'inscrit ensuite au Loft Studio de Los Angeles pour suivre des cours de comédie. Une fois sorti de l'école, il est enrôlé chez les marines de
Platoon, puis connaît la célébrité avec le lancement, en 1987, de la série 21 jump street. Sa carrière lancée, il choisit de rompre avec l'image véhiculée par la télévision, celle d'un jeune acteur pour midinettes, en jouant sous la direction de John Waters dans le satirique Cry-baby (1990). A partir de ce film, l'acteur ne cessera d'être en marge, incarnant régulièrement des personnages décalés et hors-normes. Toujours en 1990, en interprétant Edward aux mains d'argent, il entame avec le réalisateur Tim Burton une fructueuse collaboration qui se poursuivra en 1994 avec Ed Wood, en 1999 avec Sleepy hollow, la légende du cavalier sans tête, en 2004 avec Charlie et la chocolaterie et en 2005 avec Les Noces funèbres, film d'animation pour lequel il prête sa voix.

Prenant quelque peu ses distances vis-à-vis de l'industrie hollywoodienne, Johnny Depp collabore avec des cinéastes aussi talentueux que
Emir Kusturica (Arizona dream, 1992), Lasse Hallström (Gilbert Grape, 1993 ; Le Chocolat, 2001) ou encore Jim Jarmusch (Dead man, 1995). Fort de cette expérience, il passe à la réalisation en 1997 avec The Brave, qui ne remportera pas le succès escompté, et ce malgré la présence au générique de son ami Marlon Brando. De retour devant la caméra, il s'éloigne des personnages romantiques et poétiques pour jouer les flics infiltrés dans la mafia dans Donnie Brasco (1997), les journalistes déjantés dans Las Vegas parano (1998), les chercheurs de livres rares en proie au fantastique dans La Neuvième porte (1999) ou les trafiquants de drogue dans Blow (2001).

Malgré l'échec du thriller
Intrusion (1999) et l'abandon du tournage chaotique de L'Homme qui tua Don Quichotte, film inachevé de Terry Gilliam qui donnera naissance au documentaire Lost in la mancha (2003), le charismatique Johnny Depp garde la confiance des studios. Traquant Jack l'éventreur dans From hell (2002), il adopte un look proche de celui de Keith Richards pour les besoins de la saga Pirates des Caraïbes (2003). En 2004, il se glisse dans le costume cintré du dramaturge J.M. Barrie, auteur du mythique récit Peter Pan, pour Neverland. En 2006, il incarne Rochester, le dernier des libertins.

 

01:09 Écrit par Tal | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/01/2006

TIM BURTON

Alors qu'on pensait que Tim Burton prendrait des vacances bien méritées après les succès que furent (que sont !) Charlie et la Chocolaterie et Corpse Bride; deux grosses rumeurs mettent le petit monde du cinéma (enfin, le petit monde du cinéma qui aime Tim Burton !) en ébullition :
-
Believe It Or Not!, une bio adaptée de la vie atypique de Robert Ripley, et qui serait joué par Jim Carrey, un nouveau venu dans le monde du réalisateur .
Le script sera de Larry Karaszewski et Scott Alexander, qui sont déjà les auteurs ou co-auteurs des scripts de Ed Wood et de Man on the Moon.
Prometteur donc !

 

 

Il l'a dit :

"Les films frappent à la porte de nos rêves..."

 

Moi je dit :

ces films sont magiqeset me plonge dans le rêve!

19:40 Écrit par Tal | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Biographie de TIM BURTON

Après des études à la California Institute of the Arts, Tim Burton débute chez Disney dans les années 70, collaborant à l'animation de plusieurs dessins animés, dont Rox et Rouky. Après cette expérience, il débute dans la réalisation avec deux courts métrages, l'un d'animation (Vincent; 1982), l'autre de facture classique, Frankenweenie (1984), parodie revendiquée de Frankenstein et des films de la firme Hammer.

En 1985, Tim Burton réalise son premier long métrage,
Pee Wee Big Adventure, qui plante déjà les bases d'un univers très personnel, où le fantastique le dispute à l'onirisme. Trois ans plus tard, il se révèle au grand public avec la comédie Beetlejuice, fable fantastico-macabre dans laquelle Michael Keaton incarne un "bio-exorciste" totalement déjanté. Il retrouvera le comédien pour Batman (1988) et Batman, le défi (1991), le glissant sous le costume du célèbre homme chauve-souris et démontrant par la-même que son génie créatif peut aussi s'exprimer sur des films dits "de commande".

Fidèle en amitiés professionnelles, Burton entame en 1990, par la romance fantastique
Edward aux mains d'argent, une fructueuse collaboration avec Johnny Depp. Après avoir donné au comédien le rôle d'une invention humaine pourvue d'un coeur et de lames de métal en guise de doigts, le cinéaste ne cessera de lui offrir des prestations fortes et originales. Ainsi, Johnny Depp se glisse sous les traits du réalisateur de sériez Z Ed Wood (1994), fait tout pour percer le mystère d'un cavalier sans tête dans Sleepy Hollow (1999) et campe un inquiétant chocolatier dans Charlie et la chocolaterie (2005), adapté du livre pour enfants de Roald Dahl.

Tim Burton parvient parfois à s'affranchir du fantastique pur et d'un cinéma très personnel bâti au fil des ans. Il emprunte ainsi un ton plus parodique avec
Mars Attacks! (1996), qui narre une invasion extra-terrestre aussi tragique que délirante, se penche sur l'exercice du remake avec La Planète des singes (2001), ou abandonne même toute excentricité avec la fable douce-amère Big fish (2003).

Considéré comme l'un des cinéastes les plus inventifs de sa génération, Tim Burton est également un producteur avisé, notamment dans le domaine du film d'animation fantastique (
James et la pêche géante, L' Etrange Noël de M. Jack, Les Noces funèbres).

 

Mars attacks ! (1996), de Tim Burton

Batman Forever (1995), de Joel Schumacher

Ed Wood (1994), de Tim Burton

L'Etrange Noël de M. Jack (1994), de Henry Selick

Batman, le défi (1991), de Tim Burton

Edward aux mains d'argent (1990), de Tim Burton

Directeur artistique


L'Etrange Noël de M. Jack (1994), de Henry Selick

Chef décorateur


Vincent (1982), de Tim Burton

Animation et effets visuels


Taram et le chaudron magique (1985), de Ted Berman

Rox et Rouky (1981), de Richard Rich

Sur une idée de


Les Noces funèbres de Tim Burton (2004), de Mike Johnson

 


19:33 Écrit par Tal | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

"NOIR C EST NOIR'

Noir, c'est noir

Sweeney Todd ne jure pas avec l'univers macabre de
Tim Burton. La pièce se déroule à Londres et raconte l'histoire d'un barbier démoniaque, qui a la fâcheuse habitude de trancher la gorge de ses clients. Le rôle serait interprété à l'écran par Johnny Depp. Cette comédie musicale, créée en 1979, a déjà remporté huit Tony Awards et a récemment été reprise à Broadway. Le scénariste John Logan (Gladiator, Aviator) s'est chargé d'adapter le texte de la pièce pour le grand écran.

19:16 Écrit par Tal | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

"Believe it or not ! "

Jim Carrey explorateur pour Tim Burton !

Jim Carrey incarnera sous la direction de Tim Burton le chroniqueur Robert Ripley, rendu célèbre pour ses anecdotes surprenantes, dans le film d'aventure "Believe it or not" produit par les studios Paramount Pictures.

Croyez-le ou non, Jim Carrey travaillera prochainement avec Tim Burton. Le fruit de cette rencontre de deux univers, l'un complètement déjanté et l'autre fantastique et onirique, s'intitulera Croyez-le ou non, Jim Carrey travaillera prochainement avec Tim Burton. Le fruit de cette rencontre de deux univers, l'un complètement déjanté et l'autre fantastique et onirique, s'intitulera Believe it or not ! Décrit comme un film d'aventure et d'action, il a été scénarisé par Larry Karaszewski et Scott Alexander, qui connaissent le cinéaste pour avoir collaboré avec lui sur Ed Wood et l'acteur pour lui avoir écrit le script de Man on the moon. Décrit comme un film d'aventure et d'action, il a été scénarisé par Larry Karaszewski et Scott Alexander, qui connaissent le cinéaste pour avoir collaboré avec lui sur Ed Wood et l'acteur pour lui avoir écrit le script de Man on the moon.

 

 

MON AVIS PERSO : J IMAGINE FORT BIEN L HISTOIRE DU FILM JQUE J ATTEND AVEC IMPATIENCE ......

 

Jim Carrey est loin de faire partie de mes acteurs fétiches ...

mais qui sais ce film me plairra tellement que j aimerai l acteur?????

18:47 Écrit par Tal | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/01/2006

 Pedro Almodovar

 

© Corbis Sygma

Réalisateur, Scénariste, Producteur, Producteur exécutif, Acteur, Chef décorateur, Compositeur espagnol

Né le 25 Septembre 1951 à Calzada de Calatrava (Espagne)

Biographie

 

Après une petite enfance à Calzada de Calatrava, Pedro Almodovar déménage avec ses parents à l'âge de 8 ans en Estrémadure. Il y étudie chez les Pères Salésiens et chez les Fransiscains. Pour se détendre, il se rend très régulièrement au cinéma.

A 16 ans, il part pour Madrid seul, sans argent. Pedro Almodovar veut y apprendre le cinéma mais l'Ecole officielle du cinéma vient de fermer sur ordre de Franco. Après plusieurs petits boulots, il décroche un emploi de bureau à la Compagnie nationale de téléphone espagnole où il reste douze ans. Parallèlement, il écrit des scénarios, tourne, de 1974 à 1979, des films en Super 8, joue au théâtre avec la troupe "Los Goliardos" et participe à un groupe punk-rock parodique "Almodovar y McNamara".

Avec l'arrivée de la démocratie en Espagne, il sort
Pepi, Luci, Bom et autres filles du quartier. Alors que le mouvement culturel la Movida se développe, il tourne Le Labyrinthe des passions et Matador qui révèlent Antonio Banderas. Baroque, adepte du kitsch et de la parodie, le cinéaste se fait un nom au-delà des frontières espagnoles avec Femmes au bord de la crise de nerfs. Il s'attache à des acteurs dont Victoria Abril, héroïne de Kika, Attache-moi ! ou encore Talons aiguilles.

Avec
Tout sur ma mère, Pedro Almodovar rafle un nombre impressionnant de prix : Prix de la mise en scène à Cannes, Oscar et César du Meilleur film étranger, Golden Globe ou encore sept Goya. Trois ans après, le même sort lui est réservé avec Parle avec elle, et mieux encore : Oscar du Meilleur scénario, cinq prix EFA, deux BAFTA, le Nastro d'Argento, le César et beaucoup d'autres prix partout dans le monde... sauf en Espagne. Almodovar revient derrière la caméra en 2004 avec La Mauvaise éducation, présenté en ouverture du Festival de Cannes.

 

 

 

 





00:37 Écrit par Tal | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Filmographie

La Mauvaise éducation (2003), de Pedro Almodovar

 

 

Parle avec elle (2001), de Pedro Almodovar

 

Tout sur ma mere (1998), de Pedro Almodovar

 

En chair et en os (1997), de Pedro Almodovar

 

La Fleur de mon secret (1995), de Pedro Almodovar

 

Kika (1993), de Pedro Almodovar

 

Talons aiguilles (1991), de Pedro Almodovar

 

Attache-moi ! (1989), de Pedro Almodovar

 

Matador (1988), de Pedro Almodovar

 

Femmes au bord de la crise de nerfs (1988), de Pedro Almodovar

 

La Loi du désir (1987), de Pedro Almodovar

 

Qu'est-ce que j'ai fait pour meriter ca? (1984), de Pedro Almodovar

 

Dans les ténèbres (1984), de Pedro Almodovar

 

Le Labyrinthe des passions (1982), de Pedro Almodovar

 

Pepi, Luci, Bom et autres filles du quartier (1980), de Pedro Almodovar

 


00:33 Écrit par Tal | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Nouveau film " VOLVER"

Tournages - mardi 8 février 2005

Six ans après "Tout sur ma mère", Penélope Cruz retrouvera le réalisateur espagnol Pedro Almodovar pour les besoins d'une comédie dramatique intitulée "Volver".

 

Penélope Cruz / Pedro Almodovar : troisième. Après avoir travaillé ensemble sur En chair et en os (1997) et Tout sur ma mère (1999), la comédienne et le réalisateur espagnols collaboreront à nouveau sur un projet intitulé Volver. Le tournage devrait débuter en juin prochain.

Une grand-mère, sa fille et sa petite fille

L'action de cette comédie dramatique sur fond de fantômes et de tango se déroulera à Madrid et La Mancha, terre natale du cinéaste. Elle suivra le parcours de trois générations de femmes : une grand-mère, sa fille (
Penélope Cruz) et sa petite fille. Chus Lampreave, qui avait déjà tourné sous la direction de Pedro Almodovar dans Parle avec elle, figurera également au casting.

Guillaume Martin avec Screen Daily


00:30 Écrit par Tal | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

 VOLVER

Date de sortie : Avril 2006   

Réalisé par Pedro Almodovar

   Avec Penélope Cruz, Carmen Maura, Lola Duenas

 

Film espagnol.

 

Genre : Comédie dramatique

 

Année de production : 2005

 

 



00:27 Écrit par Tal | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

 Synopsis

Synopsis

 

Madrid et les quartiers effervescents de la classe ouvrière, où les immigrés des différentes provinces espagnoles partagent leurs rêves, leur vie et leur fortune avec une multitude d'ethnies étrangères.
Au sein de cette trame sociale, trois générations de femmes survivent au vent, au feu, et même à la mort, grâce à leur bonté, à leur audace et à une vitalité sans limites.

 

 



00:25 Écrit par Tal | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |